Article KV-1B – Mario Julien

KV-1B

PAYS: URSS

ÉPOQUE: SECONDE GUERRE MONDIALE

MAQUETTE: TAMIYA 1/35

KIT D’AMÉLIORATION: AUCUN

MONTAGE ET PEINTURE: MARIO JULIEN

Je travaille depuis un bon bout de temps à détailler le kit du M26 Pershing de Tamiya, c’est bien intéressant d’essayer d’améliorer cette maquette qui est déjà bien pourvue, mais cela prend bien du temps et les résultats n’arrivent pas bien vite.

Et le KV-1B lui dans tous ça, on en parle tu?

Bien oui, j’y venais, comme je disais, le Pershing avance très lentement et je voulais des résultats rapidement. J’ai vu parmi ma collection de boîte comme je me plais de plus en plus à l’appeler, ce beau petit kit du KV-1B de Tamiya.

Le nombre de pièces n’est pas très élevé et je me suis dis que j’étais mûr pour faire un montage « from the box » afin de pouvoir enfin me pratiquer un peu avec l’aérographe.

J’avais le goût d’un beau camouflage hivernal bien délavé et je figurais, que c’était l’engin idéal pour cela! Les chars KV furent les premiers chars lourds qui furent réellement utilisables au combat pour les soviétiques. La version KV-1B est facilement reconnaissable par les plaques de blindage supplémentaire fixées sur la tourelle avec de gros boulons.

L’assemblage « sorti de boîte » a été très rapide, cependant j’ai dû insérer des tiges de métal dans la base du blindé afin de permettre un effet de « sagging » des chenilles

J’ai creusé le phare pour le peindre aluminium à l’intérieur et coller une petite feuille de plastique transparent sur celui-ci.

La saynète a été faite avec du styromousse d’une bonne épaisseur, car je voulais faire un dénivelé important pour démontrer encore plus la hauteur imposante du blindé vis-à-vis des figurines. Un petit muret de pierres a été fait avec de l’enduit Polyfilla gravé avec une pointe.

Le sol a aussi été fait avec de l’enduit mural, mélangé avec de la colle blanche. Celui-ci a été peint avec une base acrylique brune et différents jus de peintures à l’huile ont été utilisés pour varier les teintes. La végétation au sol est constituée quant à elle avec de la mousse synthétique vendue dans les produits de modélisme ferroviaires.

Afin de donner encore du volume en hauteur à la saynète, j’ai installé deux arbres derrière le blindé. Le feuillu dépourvu de ses feuilles est constitué d’une racine, et le résineux est une création qui a demandé pas mal de temps. Celui-ci est fabriqué avec une branche droite sur laquelle j’ai percé beaucoup, beaucoup et beaucoup de petits trous. Par la suite, j’ai inséré et collé plein de petites branches de « TIKI », soit la plante de feuillage ajoutée aux bouquets de roses.

Sur le sol ainsi que sur les branches des arbres, j’ai saupoudré de la neige artificielle afin de montrer un décor sur lequel vient de tomber une petite averse de neige mouillante. J’y ai été parcimonieusement, car je voulais laisser transparaître le sol.

Le sol boueux a été réalisé en appliquant plusieurs couches de cire liquide « Future » afin de restituer un sol bien mouillé. De plus, la cire liquide a été distribuée généreusement sur le bas de caisse et le train de roulement du blindé.

Le blindé a été peint aux acryliques Tamiya avec un mélange de XF65 et de XF62. Par la suite, un post-ombrage avec du noir très dilué a été appliqué dans les creux et reliefs. Le camouflage blanc très délavé a été fait en vaporisant du blanc très dilué et en frottant ensuite avec mes doigts trempés dans de la poudre à lessive pour enlever ce blanc par endroits afin de démontrer une usure plus forte.

Les sorties des échappements ainsi que la section de chenilles de rechanges ont été recouvertes de poudre de pastels dans des teintes orangées, brunes et noir. Pour favoriser l’adhérence de la poudre, j’ai dû préalablement recouvrir ces pièces d’une petite couche de peinture à l’huile Terre de sienne.

Comme figurines, je n’avais pas sous la main de figurines soviétiques autres que celle du kit du KV-1B. J’ai dû utiliser une figurine allemande prévue pour le Wespe de Tamiya. J’ai modifié un peu les manches du manteau, les bottes et la boucle de la ceinture en conséquence. Une tête Hornet a remplacé avantageusement celle prévue initialement. Près de cette figurine qui a l’air d’avoir bien froid, j’ai simulé un petit feu de bois avec quelques bouts de racines et de la ouate.

L’autre figurine utilisée est celle du kit du KV-1B. J’ai modifié la position de son bras droit afin de faire en sorte qu’il soit en train de saluer un camarade. Comme il n’est pas très habillé chaudement vis-à-vis l’autre figurine, j’ai confectionné une couverture en Milliput pour la mettre sur les épaules. Il faut se dire également qu’il se réchauffe également avec la bouteille de vodka déjà bien entamée. C’est une bouteille qui me restait du kit du Churchill Tamiya. J’ai percé celle-ci par le dessous pour figurer le niveau du liquide.

Finalement, la saynète aura pris pas mal de temps par rapport à la maquette elle même, mais je dois avouer que la confection de ce qui entoure et situe les véhicules est très importante dans mon plaisir du modélisme.

Article KV-1B - Photos

 

2 thoughts on “Article KV-1B – Mario Julien”

  1. Superbe ce petit dio Mario, j’ai presque froid à le regarder, le KV-1 est vraiment bien fait et le weathering est très convaincant, les figurines sont bien réussies j’aime beaucoup le sol détrempé et vaseux. Beau petit feu aussi bien fait. Le conifère (pin) est vraiment réaliste , en le détaillant on voit qu’il ya beaucoup de travail consacré à sa confection, je ne me lancerait pas à faire une petite forêt de ce genre d’arbres, de quoi venir fou je pense. Bravo Mario 🙂

    1. Merci Serge pour les commentaires.
      Effectivement le sapin avait demandé pas mal d’ouvrage…
      C’est un montage qui date pas mal, mais je l’aime bien.
      Merci Jean-Pierre pour la mise en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *