Avion de combat Cf-18 – Marc Laplante

TIGER MEET OF AMERICA

Maquette: HASEGAWA – Échelle: 1:48

Histoire

C’est en 2003 que revenait au Canada la tâche d’organiser le Tiger Meet of America. On a donc eu recourt au service du 410 escadron de la base de Cold Lake en Alberta pour mettre à terme l’évènement.

Ce regroupement annuel des meilleurs pilotes des Amériques est une compétition amicale mettant en valeur leur dextérité étant relié à leur profession mais aussi un but d’échange de techniques d’attaque et de riposte face à l’affrontement avec l’ennemi.

Les organisateurs de l’évènement ont donc voulus en mettre plein la vue à leurs invités en réalisant une peinture tout à fait extraordinaire de leur appareil.

La compagnie FlightDecs a voulu rendre hommage à cette livrée des plus représentatives de ce type de compétition à travers le monde et a donc mis sur le marché une planche de décalques (FLD 48-03) haute en couleur pour le beau F-18 de Hasegawa. Vous serez en mesure de constater, si vous ne l’avez pas déjà fait sur d’autres sites, de l’exploit qui a été accompli.

La maquette

Pour réaliser cette pièce je me suis procuré le très beau kit de la compagnie Hasegawa en édition spéciale (SP 98) et portant sur le F-18A/C de Forces Armées Canadiennes. Comme tous les autres modèles de ce chasseur la gravure est fine et précise et les détails sont nombreux. En ouvrant la boîte on se rend compte que l’on a une pièce de choix entre les mains. En plus du plastique traditionnel, la boîte contient aussi des pièces en photo-découpe et des trains d’atterrissage en métal blanc.

Au niveau des décalques on est aussi bien servi puisque tous les insignes d’escadron sont présent et qu’il est possible grâce aux numéros d’identification de réaliser un appareil de l’un ou l’autre des escadrons 409, 410, 416, 421, 433, 439 et 441 des Forces Canadiennes.

Montage

J’ai réalisé cette maquette presque sortie de boîte en suivant la notice du fabricant qui est comme d’habitude très claire. J’ai choisi de remplacer le siège du pilote par une pièce en résine de marque Aires dont les détails sont plus fins et plus complets.

J’ai opté de monter mon F-18 avec les volets baissés. Il faut donc à cette étape prendre bien soin de faire plusieurs essais à blanc pour s’assurer d’un ajustage précis des pièces car lors de la pose des décalques il se peut que l’on regrette de ne pas l’avoir fait.

Lors du montage il est important de s’assurer que le joint avec le nez de l’appareil soit aussi parfait. De plus portez une attention aux joints arrière du fuselage à la jonction des tuyères de façon à ce que leur forme légèrement ovalisée soit identique.

Peinture et finition

La plus grande difficulté de cette étape est la réalisation et l’application des différentes teintes orangées. Ces couleurs ne se retrouvent pas sur le marché selon un numéro précis il faut donc les réaliser soi-même. Pour ma part, en analysant les couleurs mentionnées et les photos sur internet j’ai choisi les couleurs International orange et Guard Red de Model Master dont j’ai appliqué tel quel ou avec un certain mélange pour en arriver à une ressemblance au plus près et parvenir à ce résultat final. Il est primordial de suivre la notice du fabricant de décalques pour s’assurer de la position des variations des teintes de couleur. Celle du dessus du fuselage étant la plus difficile à réaliser puisque la surface est étroite et arrondie.

La pose des décalques est maintenant arrivée. Une longue scène de patience, d’analyse et de dextérité nous attendent. Il faudra se munir d’assouplissant MicroSol et MicroSet pour nous aider sinon je me questionne sur le résultat final. De plus il est primordial de suivre à la lettre la notice du fabricant à ce sujet. Chaque section de décalques a sa part de difficultés puisqu’un ajustement imprécis viendra rendre la suite encore plus téméraire, alors prenez soin de découper la section à coller et procédez à des essais à blanc pour bien comprendre son positionnement en rapport avec celles aux pourtours avant de la tremper dans votre bassin d’eau.

Il est important de mentionner que toutes les zébrures noires du dessus du fuselage sont en 2 parties, il faut donc que l’enlignement central soit parfait sinon une ligne orange très visible risque de laisser sa marque.

Lorsque la pose des décalques est terminée et que le tout est emprisonné entre 2 couches de cire à plancher Future il est temps d’accentuer les lignes de structure à l’aide d’un jus noir. Ensuite une autre couche de vernis lustré/ semi lustré est appliquée sur l’extrados de l’appareil tandis que tout l’intrados et les côtés de couleur grise recevra un vernis mat.

Pour ce type de réalisation il est inutile d’effectuer un  » weathering  » puisque l’appareil vient à peine de recevoir ses nouvelles couleurs sauf peut-être sur l’intrados à quelques endroits particulier mais de façon très subtile.

On peut dire que la compagnie FlightDecs a mis tout son savoir faire pour réaliser cette planche de décalques. Elle a bien appréhendée les difficultés d’installation d’une livrée aussi spectaculaire en ne laissant pas le modéliste à lui-même puisqu’une notice claire et précise en 23 étapes y est jointe.

Conclusion

Malgré que ce montage, en particulier celui relié à la pose des décalques, soit assez complexe, il ne faut pas hésiter à se lancer dans cette aventure puisque le résultat en est très valorisant.

Il faut donc, comme plusieurs autres montages difficiles, prendre le temps d’analyser la pièce et faire preuve de patience. Alors pour ceux qui ont des doutes sur leur capacité, comme j’en ai eu, n’hésitez donc pas à franchir cette peur et amusez vous.

Avion de combat Cf-18 - Photos

1 thought on “Avion de combat Cf-18 – Marc Laplante”

  1. Superbe cette maquette de CF-18. Marc a réussi un tour de force avec ce très beau modèle, montage parfait peinture et finition excellente; très spectaculaire. J’ai toujours aimé cette livrée probablement une des plus belle de tous les Tiger Meet, J’ai déjà eu l’idée de monter ce kit avec cette déco mais j’ai eu la chienne et la paresse de le faire. Peut être un jour si les décalcomanies sont encore disponibles ; il me reste un F-18 de Hasegawa avec la superbe décoration du démonstrateur de l’année 2006 de l’ escadron 425 Alouette ave les immenses feuilles d’érables rouges , oranges et vertes sur les dérives. Bravo Marc pour cette splendide maquette, elle me fait envie. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *