C7P Tracteur d’artillerie lourde – Serge Dompierre

Maquette Mirage Hobby – Échelle 1:35

Le C7P tracteur d’origine polonaise conçu par l’ingénieur Witold Jakusz et assemblé dans les usines d’armement de l’État, utilisait les composantes mécaniques du char britannique Vickers 6T, moteur, transmission, suspension et carrosserie et construit sous licence par la Pologne depuis 1935.
Ce tracteur servait au sein de l’armée polonaise dans les régiments d’artillerie lourde; ils transportaient les éléments des mortiers lourds de 220mm MK 1932 achetés à la Tchécoslovaquie en 1935. Cinq tracteurs étaient nécessaire pour mettre en batterie ces énormes mortiers, un pour le tube, un pour l’affût principal, un autre pour les systèmes sur roues et deux autres pour les équipements et les munitions.
Chaque batterie de deux mortiers nécessitait l’emploi de onze tracteurs. Le C7P servit aussi de véhicule de récupération dans les compagnies de chars légers 6T soit deux C7P par unité, il servit aussi dans les compagnies d’ingénieurs de chemin de fer militaires montés soit sur plate-forme ou sur guide-rail.
Quatre-vingt dix neuf de ces tracteurs furent construits; et après la défaite de la Pologne en 1939 quelques un furent détruits durant les combats . Il fut estimé que de dix-sept à vingt C7P tombèrent aux mains des forces allemandes qui les incorporèrent dans leurs unités de récupération de chars légers; près de soixante- dix autres tracteurs furent capturés par les armées russes entrées en Pologne alors que cette dernière était déjà battue. Il y a très peu de documentation disponible sur l’utilisation de ces tracteurs par les allemands ou les russes et les photos d’époque de ces étranges tracteurs sont extrêmement rares.

La maquette
Le modèle est de la compagnie Mirage Hobby kit no : 35902 série 9 C7P (p) version allemande ou wersja niemiecka en polonais.
Deux versions sont possibles, tracteur d’artillerie lourde ou véhicule de récupération de chars légers équipé d’un treuil et d’une petite grue installée sur l’arrière du tracteur.
Les instructions sont en polonais avec de petites notices en anglais .

La maquette est moulée en plastique injecté de couleur gris et assez souple, les pièces sont bien moulées et sans ébavures, l’ajustage de certaines pièces demande un peu plus d’attention mais pour le reste ça va.

Les chenilles, Oh! quelle horreur ,elles sont en une espèce de caoutchouc vinyle absolument dément, pas moyen de coller ces sacrées pièces avec de la colle cyano, seul moyen les attachées avec une petite brocheuse à papeterie, peintes et dissimulées sous la suspension on ne voit pratiquement pas les broches.

Les détails sont passables avec un intérieur qui semble assez complet comprenant le poste de pilotage et le compartiment passagers, la transmission située à l’avant est aussi représentée avec les freins à tambours. La documentation étant rare ont doit donc se fier au manufacturier Mirage Hobby.

Le montage se fait sans trop de problèmes à part quelques ajustement de la cabine principale et surtout les montants des fenêtres qui ne s’ajustent pas bien dans leurs emplacements, les chenilles sont difficiles à installer car il faut le faire une fois le modèle monté.

Le modèle est peint en gris panzer et l’intérieur est de deux tons, soit gris panzer et gris léger, le silencieux est peint de différentes teintes de rouille et de noir mat; l’ensemble du modèle est ensuite passé au jus de noir et de « raw umber » ; un petit peu de polyinstafill mêlé de peinture acrylique brun foncé est appliqué sur le bas de la caisse, sur les chenilles et la suspension afin de simuler la boue sur le véhicule. Les fenêtres sont ensuite ajoutées au modèle après séchage de la peinture.

Tracteur C7P Artillerie lourde

 

 

 

 

2 thoughts on “C7P Tracteur d’artillerie lourde – Serge Dompierre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *