Char Kugelblitz – Franck Edet

Le Flakpanzer IV Kugelblitz est un véhicule blindé anti-aérien allemand développé durant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, seule une dizaine de véhicules ont été produits.

Histoire

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’armée allemande demande des véhicules équipés d’armes antiaériennes pour contrer les attaques de l’aviation alliée qui domine l’espace aérien. La fabrication du Kugelblitz est décidée en 1944, et débute à la fin de l’année.

Sa tourelle est entièrement rotative et peu blindée, et ne protège que des armes légères (fusils, mitrailleuses…) et les éclats d’obus, mais pas contre les balles de fusils antichars ou les obus ; elle est armée d’un 3 cm Flakzwilling 38 (canons jumelés antiaériens). Ce type de tourelle, dans laquelle toute une partie de la tourelle pivote verticalement avec le canon est appelé tourelle oscillante.

Le véhicule est basé sur le châssis du char d’assaut Panzer IV, comme le sont la plupart des chasseurs de chars et des véhicules antiaériens, de dépannage et de génie de la Wehrmacht, ce qui permet de réutiliser les châssis des chars dont la tourelle a été détruite.

Le nom du char vient de la forme de sa tourelle oscillante, qui a une forme de boule (Kugel = boule en allemand) dans laquelle sont placés le canon et le tireur, ce qui permet une protection du tireur et un débattement vertical du canon optimaux. Source Wikipédia L’Encyclopédie libre

Char Kugelblitz - Franck Edet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *