Char M41A3 Walker Bulldog – Éric Peytavin

Le M41A3 Walker Bulldog d’AFV-Club #35041

Bref historique :

Le M41 Walker Bulldog est un char dit léger (light Tank dans la nomenclature américaine), ou char de reconnaissance devant équiper les régiments de la cavalerie mécanisée. Il fut pressenti pour remplacer le M-24 Chaffee, rapide mais trop peu blindé, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Les événements historiques auront eu raison de ce nouveau venu, au début des années 50, ou le développement des Main-Battle tank battait son plein. À la fin du conflit, seul 2 nations étaient dotées d’un tel équipement, les Britanniques avec le Centurion et les Soviétiques avec le développement du T-54, découlant de plusieurs projets antérieurs.

La période de conception du M41 s’étale de 1946 à 1949. C’est la compagnie Cadillac MotorCar qui logiquement développa et construisit le M41.

Voici sa fiche technique (source wikipédia) https://fr.wikipedia.org/wiki/Char_M41_Walker_Bulldog

Le kit d’AFV-Club

En ouvrant la boîte, on compte 14 grappes de pièces, un canon en aluminium tourné. Au premier coup d’œil, on s’aperçoit que la qualité est au rendez-vous, par la finesse des pièces et de la gravure et, de la complexité d’assemblage en plusieurs étapes pour certains ensembles. Ceci tend à prouver le souci du détail de la part du fabricant, nous sommes très loin du vénérable kit de Tamiya.

À titre d’exemple, le montage de train de roulement et bas de caisse, en 5 étapes sur les 19 proposées dans le plan. Pour ma part, je me suis permis de prendre les chenilles maillon par maillon de la marque (Réf. 35046) http://www.perthmilitarymodelling.com/reviews/vehicles/afvclub/afv35046.html  qui s’assemble par encliquetage et sont « workable », des patins caoutchouc seront à coller séparément par la suite.

Le montage de la caisse, là encore se fait aisément, on a la possibilité d’avoir la plage moteur complètement ouverte, pour ceux qui disposerait du kit d’HobbyFan (HF041). J’avais aussi acquis le set en PE d’Eduard (35504).

Deux légers bémols sont à rapporter au sujet du kit, l’absence du manteau de canon dans la boîte et ce, pour toutes les versions produite pas AFV-Club, ils nous le proposent (gun schield cover 35001).

Le second, et non le moindre, l’omission du rack pour les patins de rechange, là, j’avoue, ne pas comprendre pourquoi, Tamiya l’a reproduite, enfin…

Je me suis amusé à amincir les protèges phares et à filer les divers feux et klaxon, pour plus de réalisme.

Le set de PE offre, pas mal de détails, comme le remplacement des renforts retenant les garde-boues avant et, le rack à outils. En ajoutant des écrous en carte plastique, on vient donner plus de volume à la photo découpe qui les représentent bien.

La plage moteur demandera un petit travail de renforcement des grilles d’aération du moteur car, la finesse des pièces l’exigera. En effet AFV-Club a décidé d’ajourer les lamelles de ventilation, ce qui constitue une faiblesse de la structure. Ayant choisi de fermer le tout, j’ai coller de la carte plastique dessous, en ayant pris soin de peindre la face visible, en noir, afin d’éviter, une certaine incohérence ! L’opération s’est déroulée une fois les pièces mises en place et collées.

Le montage de la tourelle est des plus simples, il faudra reproduire quelques lignes de soudure, rien de compliqué. Le canon fourni est très bien, il faudra coller le frein de bouche et faire disparaître la ligne de jonction des pièces et primer le tube, sinon…

La pose du manteau n’a pas été des plus simple, en vinyle, il fut ardu d’ôter la ligne de coulée. La mise ne place n’est pas plus simple, il faudra y allait en 2 étapes, afin de bien positionner les attaches sur la tourelle, bien sur les écrous. Personnellement je n’ai pas collé le canon, il tient très bien et me permet de le tourner afin d’être bien aligné avec la tourelle.

Le montage en soit s’est très bien déroulé, pas trop de masticage pour boucher les trous ou mauvais ajustement. Le kit est de très bonne facture et fourmille de détails, muni d’une bonne documentation, dont l’excellent livre de Chris « Toadman » Hughes, M41Walker Bull dog Walk Around, paru chez Squadron Signal, ainsi que le super site Prime Portal (www.primeportal.net) , on s’y trompera pas.

Les photos de montage et de la mise en peinture de mon M41,

U.S. Army, 1st Armored Regt, 3rd CAV, Allemagne 1956.

Char M41A3 Walker Bulldog - Galerie photos montage

3 thoughts on “Char M41A3 Walker Bulldog – Éric Peytavin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *