Chasseur français Dewoitine D-520 – Serge Dompierre

Dewoitine D-520 De Tamiya construit tel quel décalcomanies comprisent peintures Humbrol
Le modèle est un chasseur français Dewoitine D-520 du Groupe de Chasse III/6 basé à LeLuc France en Juin 1940.

Le Dewoitine D.520 est un avion de chasse français de la Seconde Guerre mondiale, réputé de nos jours comme le meilleur que la France ait pu aligner contre l’Allemagne lors de la bataille de France.

 Conçu à partir de 1936 par Émile Dewoitine, pour répondre à un appel d’offres de l’Armée de l’Air française recherchant un chasseur succédant au Dewoitine D.510, et capable d’atteindre 520 km/h,d’où le nom de l’avion D- 520; le projet sera mené à terme par la nouvelle Société nationale des constructions aéronautiques du Midi (issue de la nationalisation des ateliers Dewoitine). Trois prototypes furent construits : le premier, qui vola la première fois le 2 octobre 1938, équipé d’un Hispano-Suiza 12Y21 de 890 ch, ne parviendra pas à dépasser 480 km/h. Remotorisé par un 12Y29 et équipé d’une hélice à pas variable, à la suite d’un accident, il atteindra alors, piloté par Léopold Galy, la vitesse de 825 km/h en piqué.

Les deux autres suivirent au cours de 1939, équipés, eux, de leur armement, et en mars, 200 exemplaires furent commandés, suivis de 600, par la suite réduits à 510 supplémentaires en juin 1939 . En septembre 1939, avec l’ouverture des hostilités, le total des commandes passa à 1 280 et, en avril 1940, à 2 250.

Le D.520 de série, dont le premier exemplaire fut produit en novembre 1939, était équipé d’un moteur Hispano-Suiza 12Y45 de 935 ch et armé de quatre mitrailleuses MAC34 Mod39 dans les ailes, approvisionnées de 675 coups, et d’un canon de 20 mm HS-404 avec 60 coups tirant à travers l’axe de l’hélice.

Il commença à équiper l’armée de l’air à partir de janvier 1940, mais ne fut véritablement opérationnel qu’à partir du 13 mai 1940. À l’armistice, 437 exemplaires avaient été produits et 351 livrés.

En avril 1941, la production reprit pour équiper l’armée de l’air du Régime de Vichy, qui en commanda 550 exemplaires. [Il servit aussi d’avion d’entraînement à la future escadrille « Normandie Niemen »..

En 1944, les D.520 repris aux armées d’occupation équipèrent le 1er groupe de chasse FFI, sous le commandement de Marcel Doret, pour effectuer des missions sur la région de Bordeaux et la poche de Royan.

775 exemplaires au total furent produits .

Source Wikipédia

Avion Dewoitine D-520 - Photos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *