Conversion d’un Churchill MK VII en MK III du Régiment de Calgary – Serge Dompierre

Maquette Tamiya – Échelle 1:35
Texte, photos et maquette de Serge Dompierre

Il s’agit d’un Churchill MK III du 14e régiment blindé du Canada, le Calgary Regiment pendant l’exercice Yukon II près des côtes du Dorset en Angleterre en préparation du raid de Dieppe en 1942. Le Régiment de Calgary y subit de lourdes pertes les escadrons B et C y perdirent tous leurs chars, la force blindée était principalement équipée de chars MkIII à canons de 6 livres et de MK I à canons de 2 livres. 30 chars furent débarqués à Dieppe 18 MK III et 12 MK I aucun ne revint.

Le Canada n’ayant pas de Churchill MK VII dans son inventaire de guerre et comme je voulais un Churchill canadien, je me suis donc lancé dans un petit travail de conversion à partir du MK VII de Tamiya j’ai donc tenter l’aventure de le convertir en Churchill MK III.

Étapes La Tourelle

Premièrement enlever le plus possible à l’aide d’un Exacto le bourrelet d’acier du bas de la tourelle et finir au papier sablé, refaire la coupole du chef de char, ajouter deux hublots (pistol port) un de chaque coté épaissir, le blindage des cotés arrière de la tourelle, enlever le ventilateur de toit et le remplacer par un plus petit de forme ronde et le repositionner devant le périscope de gauche. Enlever le canon de 75mm et le remplacer par un de 6 livres (6 pdr gun) en métal de Aber. Éliminer le coffre de tourelle, les chars du Régiment de Calgary n’en avaient pas.

Étapes La Caisse

Enlever les portes rondes des sorties de secours des deux cotés de la caisse et les remplacer par des portes carrées que vous aurez préalablement fabriquées, enlever les chenilles de remplacement, les couper et prendre un maillon seulement et le placer à l’arrière de la caisse près des prises d’air du moteur.

Refaire entièrement la plaque de blindage frontale du char ainsi que la porte frontale du conducteur, enlever le périscope central et remplacer le ventilateur par un plus petit, refaire la plaque arrière de la caisse avec de nouveaux boulons provenant des roues d’un vieux M8 Greyhound de Monogram, faire un réservoir supplémentaire de 32,1/2 gallons et l’installer à l’arrière; confectionner deux glissières à boue de chaque coté de la caisse près des roues d’entrainement, ajouter une base pour le crick de levage et le positionner sur la gauche du garde chenille avant. Voilà c’est à peu près tout.

Étapes La Peinture

La couleur de base est le camouflage allemand medium green de Humbrol # HP 3 c’est un vert d’après guerre qui était appliqué sur les char allemands de l’Allemagne fédérale dans les années cinquante. Ce vert est celui qui se rapproche le plus de celui utilisé par les canadiens durant la deuxième guerre, mélangé avec un peu de blanc mat il fait très bien l’affaire; après séchage de la peinture un jus de noir et de Raw Humber (ombre naturelle) est appliqué à l’ensemble du modèle à raison de deux fois après séchage complet (24 heures).

Ensuite un brun foncé à l’acrylique est appliqué où logiquement la boue et la terre meuble s’accumule sur un char, soit le bas de caisse, les roues, les chenilles, les gardes boue. Le devant du char etc. Avec la pointe d’un Exacto de petits points de peinture ont été enlevés pour simuler l’écaillage de la peinture. Les marquages sont de Ultracast et ne sont pas de la meilleure qualité, à l’avenir j’utiliserai les excellents produits de Archer.

Conclusion:
Avec un peu de documentation et de bonnes photos il est assez aisé de réaliser ce genre de conversion sans tomber dans l’extravagance des « after market kits » qui sont parfois d’un coût exorbitant ex : Accurate Armour et Resicast.

Conversion - Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *