Hélicoptère SH-3H Seaking – Marc Laplante

Maquette Hasegawa 1/48 – Texte, photos et maquette de Marc Laplante

Histoire :

Le SH-3H Sea King de la compagnie Sikorsky a fait partie d’une commande de la marine Américaine et fut le premier appareil à rotor à être utilisé pour la lutte anti-soumarine. Certaines caractéristiques importantes ont été attribuées au Sea King afin qu’il puisse être utilisé à bord des navires. Son rotor de queue repliable vers l’avant et les 5 palles de son rotor principale ramenée vers l’arrière le long de son fuselage en sont les plus remarquables. Il est aussi utilisé principalement pour le sauvetage en mer mais aussi à des fins de transport présidentiel.

La maquette :

À l’ouverture de la boîte on se rend vite compte qu’on a fait une bonne acquisition. Le nombre de pièces est important, les détails sont bien réussis, la gravure est superbe, les pièces transparentes sont limpides et les décalques sont magnifiques.

Montage :

Tout commence par le poste de pilotage et la cabine intérieure. A cette étape il manque beaucoup de détails puisque la cabine arrière est vide mais tout compte fait on n’y verra rien. Pour ce qui est du poste de pilotage le raffinement est au minimum mais avec une bonne peinture on arrivera à quelques choses de bien. Par la suite on passe à l’assemblage des demis coquilles et des accessoires extérieurs tels que les échappements des moteurs, les panneaux d’accès aux moteurs, le sonar de détection installé sous le fuselage et autres petites requises avant peinture. Par compte certaines étapes du montage doivent être interverties de façon à ce que la queue soit en place à ce moment afin de faciliter la mise en peinture et en retardant l’installation des torpilles et des trains d’atterrissage.

Difficulté :

Les 2 plus grandes difficultés dans l’assemblage de cet hélico se situent au niveau du joint entre la verrière avant et le pourtour de l’habitacle puisqu’il faut forcer un peu cette pièce transparente lors du collage et la maintenir en place le plus longtemps possible afin qu’elle jointe le plus parfaitement possible. Malgré tout il se peut que quelques coins nécessitent un peu de sablage pour corriger le tout. La 2ième difficulté et non la moindre se retrouve au niveau de l’ajustement des renforts des logements des trains d’atterrissage et le raccord de cette pièce sur le fuselage, il faut faire plusieurs essaies à blanc, sabler un peu, essayer, sabler à nouveau, réessayer à nouveau puis les coller bien en place, une belle soirée en vue….mais une étape incontournable pour corriger ce défaut.

Peinture et finition :

Au départ j’avais l’idée de réaliser une version canadienne du Sea King, j’avais donc acheter plusieurs accessoires pour modifier la version originale de la boîte, mais en voyant la planche de décalques contenue dans celle-ci je n’ai pu résister à réaliser un hélicoptère de l’ U.S. Navy . J’ai choisi celui appartenant à l’escadrille HS-12 nommée Wyverns embarqué sur l’ USS Midway, aux couleurs pourpres très flamboyantes et pourvu de nombreux stencils. Lorsque la peinture est terminée et que les décalques sont scellés entre 2 couches de cire à plancher Future et bien sec, on applique un jus brun/noir pour faire ressortir la multitude de rivets très finement reproduit. Pour terminer on ajoute les fils d’antenne, les petites pièces, le rotor de queue et le rotor principal.

Conclusion :

Somme toute une superbe maquette qui avec un peu de minutie, une mise en peinture soignée et une patine pas trop appuyée devient une pièce de choix dans notre vitrine.

Hélicoptère SH-3H Seaking - Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *