Krauss Maffeï SDKFZ 7 – Serge Dompierre

Krauss Maffeï SDKFZ 7 8 tonnes et canon de 88mm Flak 36/37 échelle 1/35

De Tamiya au 1/35 construit en 1977 avec beaucoup d’ajouts et de modifications surtout au niveau des figurines; changement de bras, jambes, torses, position des têtes etc. À l’époque les accessoires comme Hornet ou Ultracast pour les têtes ou casques n’existaient pas ou étaient inconnues du moins en ce qui me concerne.

Le tracteur et le canon sont de Tamiya, tout l’équipage du tracteur est de Tamiya, les gendarmes et la moto sont de Italeri ou Esci je crois. La végétation est de Woodland Scenic. Ceci n’est qu’une partie d’un diorama qui était à l’origine beaucoup plus gros et qui comportait un SDKFZ 250 Neu ainsi que d’autres figurines; lorsque j’ai déménagé en appartement j’ai dû réduire le diorama et ne conserver que l’essentiel du diorama soit le tracteur et le canon que j’ai installé sur un planche en bois.

Le diorama met en situation un SDKFZ 7 tractant un canon de 88mm de la Grossdeutschland Panzer Grenadier division quelque part en Russie à l’été de 1942. Après une longue route sur les chemins poussiéreux de la Russie l’unité arrive dans le secteur où elle est affectée et pendant que leur officier discute avec les gendarmes l’équipage en profite pour relaxer un peu et vérifier l’arrimage du canon et des divers équipements du tracteur, un soldat en profite pour soulager un petit besoin personnel, un autre surveille le ciel en cas d’attaque de jabos (chasseurs bombardiers) russes et un autre débouche sa gourde pour étancher sa soif et se rincer la bouche de la poussière russe.

Krauss Maffeï SDKFZ 7 - Photos

2 thoughts on “Krauss Maffeï SDKFZ 7 – Serge Dompierre”

  1. Mon Dieu c’est pas jeune ça; mais ça me rappelle de bons souvenirs; je crois que je travaillais Chez Hobby Dion quand je l’ai construit et plus tard exposé à la boutique Zouki à Place Laurier où j’ai aussi travaillé avec mon bon ami Claude Caron. Il y a quelques années j’ai songé à reprendre la peinture et le « weathering » mai je me suis dit non, il faut qu’il reste comme ça pour qu’on voit comment on peinturait, salissait et vieillissait un modèle militaire à cette époque, et on n’était pas nombreux à faire ce genre de modèles, quatre ou cinq gars je pense, plus tard c’est devenu un peu plus populaire , mais c’était encore le règne des chars et des trucks à coller. Et à part quelques livrets Squadron et magazines américains il n’y avait pas beaucoup de documentations et pas d’internet non plus seulement de la débrouille-toi bonhomme pis cherche bâtard. 🙂

  2. Je me souviens de ce modèle chez Hobby Dion et la boutique Zouki, de beaux souvenirs…
    C’était une époque où chacun suivait ses inspirations et ses techniques. Des conseils de nos modélistes plus expérimentés à l’époque, des essais personnels. Que d’expériences parcourus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *