Le Bulletin de la SMHQ – Septembre 2020

Par Jean-Guy Parent

SOMMES-NOUS SEULS DANS L’UNIVERS … DU MODÉLISME

Avec l’annulation des réunions de la SMHQ pour cause de COVID-19, on pourrait se demander ce que font les autres clubs de modélistes. J’ai donc recherché un peu sur le Web pour le savoir. Près de chez-nous, à Montréal, le Club Réal Côté a suspendu tous ses ateliers jusqu’à nouvel ordre pour cause de non-disponibilité de local de réunion. Un peu plus loin, en Ontario, toutes les activités de l’IPMS Ottawa sont annulées jusqu’à nouvel ordre. Par contre, les membres ont été avisés par courriel de modalités pour continuer à communiquer via les média électroniques, notamment à échanger des photos pour montrer les modèles terminés et ceux en construction. Cette idée de « table virtuelle » est aussi utilisée par l’IPMS Toronto pour garder son club vivant. Ce club organise aussi des rencontres virtuelles entre ses membres par l’intermédiaire de l’application Zoom. Finalement, ces quelques exemples montrent que nous ne sommes pas très différents des autres.

AVANT LES CHARS, LES AUTOMITRAILLEUSES!

Je suis tombé par hasard sur les annonces, par Copper State Models, du nouveau kit, au 1/35, de l’automitrailleuse Minerva qui devrait être en vente ce mois-ci. Avoir été amateur de blindés, je me serais sûrement laisser tenter. Je me suis contenté en me renseignant un peu sur le sujet.

La première automitrailleuse, le Motor Scout, a été construite en 1898 par l’inventeur britannique F.R. Simms (1). Il s’agissait en fait d’un quadricycle motorisé équipé d’une mitrailleuse et d’un bouclier de métal (Figure 1). La première automobile vraiment blindée, la Motor War Car (Figure 2), est encore une idée de Simms. Un seul prototype sera construit et terminé en 1902. Les Italiens seront les premiers à utiliser des véhicules blindés, comme le A. Mi. Co. Fiat 1912, dans un conflit, lors de la guerre italo-turque de 1911-1912 (2). Lors de la Grande Guerre, l’automitrailleuse Minerva, de construction belge, sera la première au combat en aout-septembre 1914 (Figure 3) (1). Pour voir les premiers chars participer à un conflit, des véhicules blindés tout-terrain à chenilles Mark I britanniques, il faudra attendre septembre 1916 (3).

Références

1- Wikipédia. Armored car (military). Page https://en.wikipedia.org/wiki/Armored_car_(military), consultée le 5 septembre 2020.
2- The Online Tank Museum. WW1 Italian Armor. Page https://tanks-encyclopedia.com/ww1/italy/…, consultée le 5 septembre 2020.
3- Wikipédia. British Heavy Tanks of World War I. Page https://en.wikipedia.org/wiki/British_heavy_tanks_of_World_War_I#Mark_I, consultée le 5 septembre 2020.


Figure 1. Le Motor Scout de Simms. Paru dans Autocar Magazine, le 26 aout 1899.


Figure 2. La Motor War Car de Simms.


Figure 3. Voiture blindée belge Minerva. Paru dans Le Miroir, le 24 novembre 1914.

LE PLASTIQUE DES KITS. C’EST QUOI?

La grande majorité des maquettes de plastique sont faites de polystyrène (1). Il en va de même des produits de montage en scratch fabriqués par Evergreen (2) et d’une partie de ceux de Plastruct (3). Le polystyrène est un thermoplastique (4), c’est-à-dire qu’il fond lorsque chauffé, on peut alors le plier ou le mouler, et il se resolidifie lorsque refroidi (5). Même s’il a été découvert en 1839 par l’apothicaire allemand, Eduard Simon, ce n’est que 100 ans plus tard, dans les années 1930, que le polystyrène sera fabriqué industriellement par la société IG Farben (4). Le polystyrène prend vraiment son envol, en 1944, avec le brevetage de la fabrication du polystyrène expansé par la Dow Chemical Company commercialisé sous le nom de Styrofoam (4,6). Depuis, le polystyrène expansé est utilisé dans une vaste gamme de produits comme des isolants pour la construction, des contenants alimentaires et les fameuses « pinottes » pour l’emballage (6). En 1946, James Hendry construit la première machine à injection de plastique à vis, une révolution technologique qui va permettre le moulage pratique de divers produits dont les maquettes à monter (7). Le polystyrène n’est pas biodégradable (4), mais peut être recyclé (8). Son numéro de code d’identification des résines est le 6.

Pour leur part, les kits « en résine » sont en polyuréthane (9). Des entreprises, comme Micro-Mark, vendent des ensembles pour permettre aux modélistes de fabriquer leurs propres pièces en résine de polyuréthane (10). Le polyuréthane est aussi un produit aux multiples usages dont le polyuréthane giclé utilisé pour l’isolation des immeubles (11). Le polyuréthane est un plastique thermodurcissable, signifiant qu’il se décompose s’il est chauffé et qu’il n’est pas recyclable (5,11,12).

À QUÉBEC, LA POUBELLE POUR LE PLASTIQUE DES KITS.

Je me suis renseigné auprès de la ville de Québec pour savoir si on pouvait mettre les résidus des kits, comme les restes de grappe, au recyclage. La réponse est non. Pas de code d’identification sur le plastique, pas de recyclage!

Références

1- Wikipédia. Maquette en plastique. Page https://fr.wikipedia.org/wiki/Maquette_en_plastique, consultée le 3 septembre 2020.
2- Evergreen Scale Models. Frequently Asked Questions. Page https://evergreenscalemodels.com/pages/frequently-asked-questions, consultée le 3 septembre 2020.
3- Plastruct. Technical Info & MSDS Sheets. Page https://plastruct.com/pages/technical-info-msds-sheets, consultée le 3 septembre 2020.
4- Wikipédia. Polystyrene. Page https://en.wikipedia.org/wiki/Polystyrene, consultée le 3 septembre 2020.
5- Wikipédia. Thermoplastic. Page https://en.wikipedia.org/wiki/Thermoplastic, consultée le 3 septembre 2020.
6- Bellis, Mary. A History of Polystyrene and Styrofoam. Page https://www.thoughtco.com/invention-of-polystyrene-and-styrofoam-1992332, mise à jour le 6 janvier 2020.
7- International Plastic Laboratories and Services. History of the Plastic Injection Molding Industry. Page https://iplas.com/historyofplastics.html, consultée le 3 septembre 2020.
8- Wikipédia. Code d’identification des résines. Page https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_d%27identification_des_résines, consultée le 3 septembre 2020.
9- Sylvan Scale Models. Modeling tips. Page https://sylvanscalemodels.com/modelling.htm, consultée le 3 septembre 2020.
10- Micro-Mark. Complete Resin Casting Starter Set.Page https://www.micromark.com/RESIN-CAST-STARTER-SET, consultée le 3 septembre 2020.
11- Wikipédia. Polyurethane. Page https://en.wikipedia.org/wiki/Polyurethane, consultée le 3 septembre.
12- Wikipédia. Thermodurcissable. Page https://fr.wikipedia.org/wiki/Thermodurcissable, consultée le 3 septembre 2020.

1 thought on “Le Bulletin de la SMHQ – Septembre 2020”

  1. Merci Jean-Guy pour ce bulletin, très intéressant et une excellente idée pour que nous gardions contact via le site. Plusieurs clubs européens font des expositions virtuels, je me suis inscrits à quelques uns.
    Donc les idées sont lancées, à savoir s’il y aura une suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *