Spad XIII C-1 Chasseur biplan – Serge Dompierre

 

Spad XIII C-1 Chasseur biplan de Revell échelle 1/28 monté tel quel peinture Humbrol.

Le modèle est un Spad XIII C-1 Chasseur biplan du Corps expéditionnaire américain de l’Armée des États-Unis du 22e escadron de chasse, 2e Groupe de poursuite (chasse) opérant dans le secteur de Toul St Mihiel en Argonne et Meuse France Septembre 1918.

Le SPAD S.XIII était un avion biplan de chasse monoplace français de la Première Guerre mondiale conçu par Louis Béchereau et fabriqué par la société SPAD. La série des avions de chasse SPAD fut utilisée par de nombreux as Britanniques, Français et Italiens, ainsi que par de nombreux autres pilotes alliés, dont l’américain Eddie Rickenbacker.

Le SPAD S.XIII était une version améliorée du SPAD S.VII, ce qui fait que leur aspect extérieur était très semblable. Cet avion bénéficia de plusieurs améliorations par rapport à son prédécesseur, comme l’envergure légèrement augmentée ou encore un moteur plus puissant. Ceci conduisit à améliorer sensiblement ses caractéristiques de vol, notamment la maniabilité, qui étaient déjà excellentes pour le SPAD S.VII. De plus le S.XIII fut doté d’une deuxième mitrailleuse, ce qui en fit un chasseur redoutable. Le SPAD XIII était l’appareil le plus rapide de l’époque et ses ailes fines lui permettaient d’atteindre une vitesse très élevée en piqué (plus de 350 km/h). Ces caractéristiques permettaient à un pilote de fondre sur un avion ennemi et de l’abattre sans qu’un mitrailleur ou un chasseur n’ait le temps de riposter efficacement. Cette tactique était très appréciée de l’as français René Fonck.

Après son premier vol, le 4 avril 1917, les commandes de diverses armées de l’air commencèrent à affluer et dès fin mai 1917 les premiers S.XIII étaient opérationnels sur le front où il remplacèrent rapidement les S.VII et les chasseurs Nieuport. Le SPAD S.XIII devint le meilleur chasseur de l’époque et garda la maîtrise du ciel jusqu’après la fin de la Première Guerre mondiale. Cependant, le SPAD XIII possédait le défaut d’être particulièrement difficile à prendre en main pour les pilotes inexpérimentés; mais ses caractéristiques de vol en faisaient l’instrument idéal pour un as.

Spad XIII C-1 Chasseur biplan - Galerie photos

 

1 thought on “Spad XIII C-1 Chasseur biplan – Serge Dompierre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *