Technique Peindre vos Figurines – Patrick Bernier

Texte et photos Patrick Bernier

La peinture de figurines, exclusivement ou pour accompagner vos dioramas, est un des éléments les plus ardus et précis dans le monde du modélisme historique. La raison : la variété des uniformes. En effet, combien de fois avons nous remarqué que des figurines bâclées ou négligées venaient réduire complètement l’effet d’un modèle très bien réussi quant à lui?

La recherche historique tient donc une place primordiale. à cet effet, une des périodes les plus difficiles à représenter fidèlement est sans doute l’époque napoléonienne avec ses nombreuses armées aux couleurs vives et très différentes d’un corps à l’autre. Chaque grade d’un corps comporte régulièrement ses propres couleurs. Sur ce point, je ne peux que vous référer aux excellents volume de la collection Osprey military, Men-at-arms series. Chaque ouvrage de cette série fait une étude détaillée d’un corps d’armée précis. Le choix de sujets est très vaste.

Voici donc quelques trucs qui je l’espère, pourront vous aider à améliorer votre technique.

La peau

La peau est sans doute l’aspect le plus difficile à représenter. De nombreuses techniques existent sur le sujet. Ces dernières varient selon l’échelle à laquelle vous travailler.

D’une manière générale, il faut éviter un aspect laiteux. Les soldats passent la majorité de leur temps à l’extérieur et dans de mauvaises conditions. Je vous suggère donc de commencer par une couche de base jaune sable. Par la suite, vous ajouter un lavis brun dans les plis du visage et particulièrement autour des orifices (bouche, nez, oreilles). Vous terminez avec un drybrush de couleur chair sur l’ensemble des parties exposées. Quant aux arrêtes plus exposées (nez, doigts), vous pouvez ajouter une légère touche de blanc.

Les yeux

Évitez la technique de base et le réflexe que nous avons tous au départ, soit de mettre un gros point blanc, puis d’ajouter un petit point noir pour la pupille et l’iris. Vos hommes auront l’air d’être constamment surpris. Appliquez plutôt une couche noire sur l’ensemble des yeux. Par la suite, ajoutez des petits points blanc à chaque extrémité.

Uniformes

Une fois la bonne couleur trouvée, la technique est simple: D’abord, il faut donner une couche de base avec la couleur désirée. Ensuite, vous ajoutez un peu de noir à votre couleur de base. Il faut appliquer cette couleur dans les plis de vêtements et autours des aspérités (équipements, brelages). Faites attention à ne pas ajouter trop de noir lorsque votre couleur de base est le blanc.

Ensuite, ajoutez un peu de blanc à votre couleur de base. Faites ensuite un léger  » drybrush  » sur l’ensemble de l’uniforme. Cette étape sert à faire ressortir les plis des vêtements, communément appeler  » Highlight « .

Sangles

En ce qui concerne les sangles de l’équipement, il s’agit de découper de fines bandes d’étain (ce qui scelle les bouteilles de vin) ou, pour ceux qui ne prennent pas d’alcool, du papier d’aluminium. Ce dernier est par contre beaucoup plus fragile.

Voilà, j’espère que ces petits conseils vont pouvoir vous aider. En dernier lieu, je vous conseille de monter l’ensemble de votre figurine (avec équipement). Ainsi, il vous sera plus facile de réussir un bon effet d’ombre et de lumière. C’est la caractéristique première de la peinture de figurines.

Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *