Véhicule Marder IID – Luc Désormeaux

Marder II D

Maquette : Alan 1/35

Texte, photos et maquette de Luc Desormeaux

 INTRODUCTION :

J’ai débuté ce kit il y a environ 3-4 ans, mais vu la médiocrité des joints d’assemblage et du travail à faire pour rectifier le tout, j’ai relégué le kit aux oubliettes…jusqu’au printemps passé où j’ai remis la main dessus. Je me suis donc mis à la recherche de documentions et de photos d’époques pour fin de références, mais elles sont rares. En fait j’en ai trouvé que 3 …J’ai donc décidé de faire le kit tel quel, sorti de boîte.

CONSTRUCTION :

L’assemblage est fait selon les instructions ( pas toujours claires..) et tranquillement le kit prend forme. Les supports situé tout autour de la caisse ont été refait à l’aide de brin de fil électrique mis en formes et collé à la cyano, car ceux du kit était vraiment trop hors proportion. J’ai aussi refais l’arceau au dessus de la caisse avec un fil de fer. Ce sont les seuls modifications apporté au kit de base. L’assemblage des chenilles à maillons fut l’étape la plus difficile, compte tenu des nombreuses traces de moulages et marques d’injection qui doivent être éliminé.

Pour la peinture, j’ai appliqué une couche de base de TAMIYA GERMAN GREY à l’aérographe, suivi ensuite de la base du camouflage hivernal : TAMIYA FLAT WHITE mélangé à différent degré de TAMIYA GERMAN GREY, toujours appliqué à l’aérographe. À noter que les décalques ont été appliqué entre les deux étapes de peinture.

Ensuite mon étape favorite : le vieillissement. Pour cette étape, plusieurs jus à l’huile de teintes différentes sont appliqué afin de représenter les ombrages et salissure. Les écaillures et traces de rouilles sont reproduites avec de la peinture à l’eau bon marché de chez Dollarama avec la technique de micro-peinture.

J’ai ensuite enduit le bas du véhicule avec un mélange de sable-terre-grenaille-colle blanche. Juste avant que le tout soit complètement sec, j’ai utilisé de la poudre DARK EARTH de chez MMP, appliqué au pinceau, pour avoir un rendu de boue plus réel.

FIGURINE :

La figurine provient de la marque Alpine et est de très belle qualité. Le détaille est superbe et un choix de 2 têtes est offert. La figure est peinte à l’huile tandis que tout le reste de l’uniforme est complété avec la peinture acrylique d’artisanat de Dollarama.

MONTAGE DU DÉCOR :

J’ai décidé de représenter mon Marder II D, dans une scène d’hiver lors de l’invasion de la Russie par l’Allemagne. Sur une planche à pain acheter chez Dollarama pour 2$, que j’ai préalablement sablé et teint, j’ai créé le sol avec le bon vieux papier mâché  » CELLUCLAY  » mélangé avec de la colle blanche. Les traces de passage sur le chemin sont incorporé et différente brindilles sont enfoncé dans le papier mâché encore frais pour représenter la végétation. La neige est reproduite à l’aide de bicarbonate de soude passé au tamis au dessus de la surface. Plusieurs couches sont ajouté en prenant soin de vaporiser du vernis semi lustre entre chaque couche pour fixer le bicarbonate au sol. Ensuite, toujours avec la peinture du Dollarama, j’ai peint les traces de roues/chenilles avec un brun foncé de façon à représenter la boue. Un vernis brillant est ajouté sur les endroit où la boue est plus « fraîche ». J’ai ensuite ajouté le véhicule, la figurine et retravaillé la « neige » à la base des chenilles pour les fondre au décor.

CONCLUSION :

Parce que la qualité d’assemblage et les détails laissaient à désirer, et ne voulant pas investir une fortune en kit de photo-découpe et autres accessoires, je me suis plutôt concentré sur le coté peinture et finition afin de donner un peu plus de « gueule » à ce véhicule. Ce kit est aussi mon premier peint à l’aérographe, ayant toujours utilisé le pinceau auparavant. Bref, du fil à retorde au montage, mais je suis très satisfait du résultat final.

Luc Désormeaux

Février 2008

Véhicule Marder IID - Galerie photos

2 thoughts on “Véhicule Marder IID – Luc Désormeaux”

  1. Une superbe maquette, bien réalisée. Un article que nous avons pu visualiser sur l’ancien site SMHQ.
    Celle-ci n’a pas disparu, elle a été restaurée sur le nouveau site. Merci Luc pour ta participation au site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *